top of page

Immobilier et changement climatique

L'impact du changement climatique est indéniable, et alors que nous sommes confrontés à ce défi, chaque secteur de notre économie a un rôle à jouer dans la création d'un avenir plus durable. L'immobilier est un domaine souvent négligé, mais qui recèle un énorme potentiel d'impact positif. Les bâtiments sont responsables d'environ 40 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, ce qui signifie qu'il est essentiel de rendre nos bâtiments plus économes en énergie et plus durables pour réduire notre empreinte carbone. Heureusement, l’immobilier peut nous aider à y parvenir de nombreuses manières.


Examinons de plus près certaines des preuves scientifiques qui sous-tendent ces idées.

 



L'impact environnemental des bâtiments

Les bâtiments ont un impact environnemental important, depuis l'énergie utilisée pour les alimenter jusqu'aux ressources nécessaires à leur construction et à leur entretien. Selon l'Agence internationale de l'énergie, le secteur du bâtiment est responsable de 36 % de la consommation finale mondiale d'énergie et de près de 40 % des émissions de dioxyde de carbone liées à l'énergie.


Normes de construction écologique

Une façon de réduire l'empreinte carbone des bâtiments consiste à adopter des normes de construction écologiques telles que LEED et BREEAM. Ces normes encouragent les promoteurs et les architectes à concevoir et à construire des bâtiments qui consomment moins d'énergie, produisent moins de déchets et s'appuient sur des ressources renouvelables. En adhérant à ces normes, nous pouvons réduire considérablement l’empreinte carbone des nouveaux projets de construction. En fait, une étude du World Green Building Council a révélé que les bâtiments écologiques peuvent réduire les émissions de carbone jusqu'à 39 %, la consommation d'énergie jusqu'à 50 % et la consommation d'eau jusqu'à 40 % par rapport aux bâtiments conventionnels.


Rénovations énergétiques des bâtiments existants

Mais qu’en est-il de la grande majorité des bâtiments qui existent déjà ? De nombreuses stratégies peuvent également faire la différence dans ce domaine. Par exemple, la rénovation de bâtiments existants peut réduire considérablement leur consommation d’énergie et leurs émissions de carbone. Selon une étude du ministère américain de l'Énergie, les rénovations peuvent réduire la consommation d'énergie de 30 % en moyenne, avec une période de récupération d'environ 7 ans.


Infrastructure verte

Les infrastructures vertes constituent un autre outil important dans la lutte contre le changement climatique. Les arbres et autres végétaux plantés sur ou autour des bâtiments peuvent absorber et stocker le carbone, tandis que les toits et les murs verts peuvent aider à réguler la température et à réduire l’effet d’îlot de chaleur urbain. Selon Nature Conservancy, les arbres et les forêts urbaines peuvent séquestrer des quantités importantes de carbone, avec des estimations allant de 0,7 à 10,5 tonnes métriques par hectare et par an.


Intégrer le transport durable

Le transport durable est également un élément crucial d'un environnement bâti durable. En intégrant des pistes cyclables, des sentiers piétonniers et des transports en commun dans nos communautés, nous pouvons réduire le besoin de véhicules à occupation unique, qui contribuent grandement aux émissions de gaz à effet de serre.


L'essentiel

L'immobilier peut être une force puissante de changement positif dans la lutte contre le changement climatique. En investissant dans des pratiques de construction écologiques, en réduisant la consommation d'énergie et en promouvant des transports et des modes de vie durables, nous pouvons créer un avenir plus sain et plus vivable pour tous. Alors que nous recherchons des solutions à ce défi mondial, ne négligeons pas le rôle essentiel que l'immobilier peut jouer.


 

En résumé, les preuves scientifiques derrière le rôle de l’immobilier dans l’atténuation du changement climatique sont convaincantes. Les bâtiments ont un impact environnemental important, mais les normes de construction écologiques, les améliorations énergétiques des bâtiments existants, les infrastructures vertes et les transports durables peuvent tous contribuer à réduire cet impact, et le moment est venu de commencer.

6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page